LE PHALLUS PHÉNOMÉNAL

LE PHALLUS PHÉNOMÉNAL

LE PHALLUS PHÉNOMÉNAL

Etudes et dessins
Partager
LE PHALLUS PHÉNOMÉNAL
Artiste(s): 
France
(1747-1825)
France
(1747-1825)

ORIGINE ET DATE:

Avant 1793
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Mot(s)-clé(s): 
erotisme, priapée
Technique: 
eau-forte

DIMENSIONS:

Plaque de cuivre : H.
9,3 cm
; L.
22,7 cm
Feuille : H.
28 cm
; L.
38 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
11048
REFERENCE RMN-GP: 
KM011048
PRIX DE VENTE: 
110,00 € TTC
Tirage illimité, ni justifié ni signé, en noir.

On appelle Priapées les fêtes religieuses célébrées en l'honneur de Priape, et on donne par extension le même nom aux odes, aux épigrammes obscènes et aux peintures, sculptures, pierres gravées, en un mot aux sphincthrées de tout genre que dans les fêtes de Priape, on avait coutume de suspendre sous forme d'ex-voto à la statue de ce dieu (La Fizelière, L'Œuvre originale de Vivant Denon, Paris, 1873). L'Œuvre priapique rassemble les œuvres à connotation érotique réalisées par Denon, principalement à Naples et à Venise. La série est hétéroclite quant à l'esprit, à la facture et aux dimensions puisque l'on passe de scènes tirées de monnaies antiques, de peintures romaines du musée de Naples ou encore d'Herculanum, à des compositions de son invention.Diplomate, écrivain, célèbre amateur-collectionneur et lui-même graveur, Dominique-Vivant Denon eut l’ambition d’entrer à l’Académie royale de Peinture et de Sculpture en 1787. Contrairement à l’usage qui voulait que l’on présentât deux burins d’après des portraits il fut admis avec une Eau-forte, interprétation d'un tableau de Luca Giordano : L’adoration des bergers.