HÉSIODE ET LA MUSE

HÉSIODE ET LA MUSE

HÉSIODE ET LA MUSE

Peintures
Partager
HÉSIODE ET LA MUSE
Artiste(s): 
France
(1826-1898)
Graveur(s): 
Sulpis Emile Jean
France
( 1856-1942)
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Technique: 
eau-forte, burin

DIMENSIONS:

Plaque de cuivre : H.
55 cm
; L.
34,1 cm
Feuille : H.
65 cm
; L.
50 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
6279
REFERENCE RMN-GP: 
KM006279
Tirage illimité, ni justifié ni signé, en noir.

Peintre français, Gustave Moreau peut être considéré comme le peintre symboliste par excellence. Fils d'un architecte de la Ville de Paris, il révéla très tôt des dons pour le dessin et la peinture. Encouragé par ses parents, il entra à l'Ecole des Beaux-Arts en 1846 dans l'atelier de François Picot. Il admire Delacroix, dont le style marque ses premiers tableaux comme la Pietà, exposé au salon de 1852. Il se lie alors d'amitié avec Chassériau, travaille d'après ses conseils, emprise qui se poursuivra jusqu'à la mort de ce dernier en 1856; avec Puvis de Chavannes, il en est l'héritier spirituel. Comme Delacroix, il a l'amour du corps féminin, le goût des riches parures et des accessoires. Vivant en solitaire, il resta éloigné du grand public, s'adressant à une élite raffinée, capable d'apprécier son symbolisme mythologique ou médiéval avec pour héroïnes des Salomé et des Galatée aux poses provocantes ou des jeunes filles équivoques caressant des licornes. Ces personnages de légende furent chantés par les poètes parnassiens et sybolistes. Il est la coqueluche des salons où Oscar Wilde chante ses louanges. Quelque peu misanthrope, il se refuse à exposer ses peintures et même à les laisser reproduire, ne les vendant qu'avec réticence : "J'aime tant mon art, que je ne serai heureux que quand je le ferai pour moi seul". Professeur et chef d'atelier à l'Ecole des Beaux-arts, son enseignement fut exemplaire. Il fut notamment le professeur de Matisse, de Marquet et de Rouault. A sa mort il légua à l'Etat son hôtel particulier avec son atelier qui comprenait près de mille deux cents peintures et aquarelles et plus de dix mille dessins. Ayant peu vendu de son vivant, nous pouvons admirer dans ce musée presque la totalité de son œuvre. Texte dans un carteL. A Monsieur le Comte Henri Delaborde, secrétaire perpétuel de l'Académie des Beaux-Arts. Hommage de profonde reconnaissance et de bien affectueux respect. Gustave Moreau, 1891. Emile-Jean Sulpis fut élève de Cabanel et d'Henriquel-Dupont. Prix de Rome en 1884, il reçut tout au long de sa carrière de nombreuses récompenses. Il fut membre de l'Académie des Beaux Arts à partir de 1911.