VERSAILLES VERS 1664

VERSAILLES VERS 1664

VERSAILLES VERS 1664

Palais et châteaux
Partager
VERSAILLES VERS 1664
Artiste(s): 
France
(XIXème siècle)
Graveur(s): 
Petit
France
(XIXème siècle)

ORIGINE ET DATE:

1837 - 1849
Commande pour la réalisation d'un ouvrage sur "Les Galeries historiques de Versailles" dit aussi collection Gavard
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Paris, Chalcographie du musée du Louvre
Technique: 
eau-forte, burin

DIMENSIONS:

Plaque de cuivre : H.
27,1 cm
; L.
35,5 cm
Feuille : H.
33 cm
; L.
50 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
7
REFERENCE RMN-GP: 
KG000007
PRIX DE VENTE: 
65,00 € TTC
Tirage illimité, ni justifié, ni signé.

La collection Gavard est le reflet graphique de la grande pensée du Roi Louis-Philippe : le musée de l'Histoire nationale qu'il avait constitué à Versailles et dédié à toutes les gloires de la France. Les Galeries historiques de Versailles furent solennellement inaugurées le 19 juin 1837. Le musée, une fois créé, il restait à lui donner, par le livre, un rayonnement aussi vaste que possible. L'animateur de cette entreprise de diffusion fut Charles Gavard, capitaine d'Etat-major, ancien élève de l'Ecole Polytechnique.L'ouvrage fut présenté en trois éditions luxe, demi-luxe et populaire. La publication s'acheva en 1849 : 1.880 planches gravées réparties en 19 volumes. Cette collection constitue la première encyclopédie historique illustrée. Chaque planche gravée était accompagnée d'une notice établie par un historien ou un littérateur alors en renom.Cent cinquante-quatre graveurs et trente-deux dessinateurs collaborèrent à l'ouvrage. Les techniques employées pour la gravure des planches sont diverses, mais on note une large prédominance de la gravure sur acier qui était alors très en vogue.Ce travail encyclopédique et artistique fut supérieurement organisé grâce aux qualités de méthode de Charles Gavard. Quant au travail technique, il fut simplifié par une invention : un instrument à dessiner, mis au point et rendu pratique par Gavard sous le nom de diagraphe. C'est en somme une application du principe de la chambre claire et de celui du pantographe, et l'intervention de cet instrument facilita la réduction graphique des tableaux.