STATUETTE DE FEMME DE BACTRIANE

STATUETTE DE FEMME DE BACTRIANE

STATUETTE DE FEMME DE BACTRIANE

Antiquités orientales
Partager
STATUETTE DE FEMME DE BACTRIANE
Artiste(s): 

ORIGINE ET DATE:

Epoque élamite, début du IIème millénaire avant J.-C.
Acquis en 1969
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Paris, musée du Louvre
Mot(s)-clé(s): 
statuette, femme

MATIERE:

Original en chlorite, calcaireReproduction Rmn-GP en résine patinée à la main

DIMENSIONS:

Hauteur: 17 cm
Largeur: 15,5 cm
Profondeur: 13,5 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
AO 22918
REFERENCE RMN-GP: 
RA001038
PRIX DE VENTE: 
129,00 € TTC

La région située de part et d'autre du fleuve l'Amou-Daria, ancien Oxus, reçut aux époques anciennes le nom de Bactriane. Elle regroupe actuellement le Nord de l'Afghanistan et l'Ouzbekistan soviétique. Au début du IIème millénaire avant J.-C., la Bactriane entretenait d'intenses relations avec l'ensemble de l'Iran et avec des régions situées au-delà, telles que la vallée de l'Indus. De nombreuses productions artistiques de grand luxe s'y développèrent dans des matériaux divers : chlorite, lapis-lazuli, albâtre, cuivre arsénié, argent, etc. Afin de faire mieux ressortir le contraste entre les différentes parties du corps et des vêtements des personnages, la petite statuaire employait des pierres de couleurs variées. Les modèles les plus représentés sont le génie balafré au corps couvert d'écailles et des femmes, des princesses, à qui leur ample crinoline, parfois à mèches laineuses comme ici, confère une grande majesté.