PIERRE DE ROSETTE

PIERRE DE ROSETTE

PIERRE DE ROSETTE

Antiquités égyptiennes
Partager
PIERRE DE ROSETTE
Artiste(s): 

ORIGINE ET DATE:

Période ptolémaïque, IIème siècle avant J.-C.
Fragment de stèle en granit noir découverte dans le village de Rachïd (Rosette), 1799
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Mot(s)-clé(s): 
écriture, bas-relief

MATIERE:

Original en granit noirReproduction Rmn-GP en résine patinée à la main

DIMENSIONS:

Hauteur: 32 cm
Largeur: 25,5 cm
Profondeur: 1,5 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
EA24
REFERENCE RMN-GP: 
RE000082

La pierre de Rosette est un fragment de stèle en granit noir découverte dans le village de Rachïd (Rosette) en juillet 1799 durant la campagne de Napoléon en Egypte. C'est un jeune officier du génie qui remarqua cette pierre noire de plus de 1 mètre de haut lors de travaux de terrassement dans une ancienne forteresse turque. Lors de la capitulation de 1801, les Britanniques victorieux exigèrent la livraison des monuments antiques, dont la pierre de Rosette. Les inscriptions sur cette pierre se sont révélées être le même texte reproduit selon trois systèmes d'écritures différentes : des hiéroglyphes, du démotique et du grec. Il s'agit d'un décret ptolémaïque de 196 av. J.-C. En 1822, c'est Jean-François Champollion qui, après huit années de travail acharné, peut annoncer à la communauté scientifique qu'il a percé le mystère des textes hiéroglyphiques. La pierre de Rosette mesure 112 cm de hauteur pour 76 cm de largeur et environ 28 cm d'épaisseur. Elle est exposée au British Museum à Londres où elle est conservée depuis 1802. Elle a toutefois été prêtée au Louvre dans les années 1980. Dispose d'un système d'accroche murale