L’ETÉ OU LA DANSE

L’ETÉ OU LA DANSE

L’ETÉ OU LA DANSE

Peintures
Partager
L’ETÉ OU LA DANSE
Artiste(s): 
France
(1690-1743)
France
(1848-1901)

ORIGINE ET DATE:

1886
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Technique: 
eau-forte, burin

DIMENSIONS:

Plaque de cuivre : H.
30,7 cm
; L.
40,9 cm
Feuille : H.
50 cm
; L.
65 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
6010
REFERENCE RMN-GP: 
KC006010
PRIX DE VENTE: 
290,00 € TTC
Tirage illimité, ni justifié ni signé, en noir et colorisé à l'aquarelle. Tirage également disponible en noir.

C'est lors de l'admission du Pèlerinage à l'île de Cythère, d'Antoine Watteau en 1717 à l'Académie, que l'institution créa la catégorie " Fêtes galantes ". La création de ce nouveau genre correspondait à l'assouplissement des mœurs au début de la régence du duc d'Orléans ; le terme recouvre des scènes charmantes se déroulant dans des jardins où de jeunes aristocrates font des rencontres amoureuses.Disciple de Watteau, Nicolas Lancret rivalisa avec celui-ci et fut admis à l'Académie en 1719 comme peintre de sujets galants. Les tableaux L'Hiver, Le Printemps, L'été et L'Automne font partie des Quatre Saisons peints par Nicolas Lancret en 1738 pour le château de la Muette. Ces saisons firent partie du Cabinet du roi Louis XV et furent exposées au Salon l'année de leur création.Graveur, aquafortiste, illustrateur, Eugène-André Champollion fut élève de Léon Gaucherel (1816-1886) et Edmond Hédouin (1820-1889). Principalement graveur d'interprétation, il expose de 1876 à 1901aux salons de la Société des Artistes Français ainsi qu'aux Expositions Universelles de 1870, 1889 et 1900. Il est médaillé au Salon de 1883 pour «Le Menuet» d'après Jacquet. Champollion collabore aux principales revues artistiques d'alors : L'Art, La Gazette des Beaux-arts.