L'EAU : HUNC ET MONSTRA TIMENT

L'EAU : HUNC ET MONSTRA TIMENT

L'EAU : HUNC ET MONSTRA TIMENT

Etudes et dessins
Partager
L'EAU : HUNC ET MONSTRA TIMENT
Artiste(s): 
France
(1629-1679)
Graveur(s): 
Le Clerc Sébastien
France
(1637-1714)

ORIGINE ET DATE:

1670
Provient de la série des "Devises des tapisseries du Roy" du Cabinet du Roi
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Technique: 
eau-forte, burin

DIMENSIONS:

Plaque de cuivre : H.
18,5 cm
; L.
16,7 cm
Feuille : H.
33 cm
; L.
25 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
2446
REFERENCE RMN-GP: 
KM002446
PRIX DE VENTE: 
300,00 € TTC
Tirage illimité, ni justifié ni signé, en noir.

En 1662 fut créée la Manufacture des Gobelins, placée sous l'autorité du premier peintre du roi : Charles Le Brun. C'est d'après les dessins de Le Brun que les ouvriers des Gobelins réalisèrent les tapisseries. La série des Tapisseries du Roi représentent deux cycles : les Quatre Saisons et les Quatre Eléments. Chaque tapisserie représentant un élément ou une saison comporte dans ses angles quatre devises qui sont reprises une à une. Cycles gravés par le remarquable Sébastien le Clerc, c'est plus de quarante planches qui composent cette série et que la chalcographie du Louvre possède.Un dauphin avec ce mot : HUNC ET MONSTRA TIMENT. Ce poisson est le maître légitime de la mer : et bien qu'il s'en trouve de plus grands que lui, les naturalistes affleurent qu'il n'y en a point de si terribles qu'il ne combatte, et ne surmonte. On peut dire la même chose de sa Majesté ; et qu'il n'y a point de puissance, quelque grande monstrueuse qu'elle soit, qui ne le craigne.La mer n'a point de bord, de gouffre, ni d'abyme,Dont il ne soit roi légitime,Et qui ne rende hommage à sa noble valeur :Elle a des monstres effroyables ;Mais il est pourtant vrai, que des plus redoutables,Dans un juste combat il demeure vainqueur. Charles Perrault, Description des tapisseries du Roy, Paris, 1670.Sébastien Le Clerc appartient aux grands graveurs de la cour de Louis XIV. Arrivé sans doute à Paris en 1664, S. Le Clerc fut présenté au peintre du roi Charles Le Brun qui l'encouragea à s'engager plus avant dans la gravure. Il fut récompensé de son talent par une pension de dessinateur et graveur du roi puis il fut nommé académicien en 1672 et professeur de perspective à ladite Académie. Au décès de Claude Mellan, S. Le Clerc occupa la charge de graveur ordinaire du roi de 1693 à 1705. On estime l'œuvre gravé de Sébastien Le Clerc à environ 3 700 pièces. De cette importante production, la chalcographie possède les planches réalisées pour l'illustration du Labyrinthe de Versailles, Les Tapisseries du roi d'après les peintures de Le Brun ainsi que les relevés d'architecture de maisons royales.