LA VIERGE AU COUSSIN VERT

LA VIERGE AU COUSSIN VERT

LA VIERGE AU COUSSIN VERT

Peintures
Partager
LA VIERGE AU COUSSIN VERT
Italie
(1460-1524)
Belgique
(1771-1836)

ORIGINE ET DATE:

1801 - 1804
Commande sous le Consulat
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Technique: 
eau-forte, burin

DIMENSIONS:

Plaque de cuivre : H.
45,4 cm
; L.
33,5 cm
Feuille : H.
65 cm
; L.
50 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
576
REFERENCE RMN-GP: 
KM000576
PRIX DE VENTE: 
85,00 € TTC
Tirage illimité, ni justifié ni signé, en noir.

Il ne s’agit pas, dans la Vierge au coussin vert, de l’une des œuvres les plus connues de de Meulemeester, citée d’ailleurs par Le Blanc (“ 2. La S. Vierge donnant le sein à l’enfant Jésus couché sur un coussin : A. Solario. In fol. ” ; tome II, p. 18) C’est pourtant une œuvre essentielle à sa carrière, du moins historiquement . Cette rencontre de l’artiste flamand avec le classicisme renaissant fut déterminante pour l’évolution de son goût. Ce Flamand, élève de Bervic à Paris puis professeur à l’Académie d’Anvers, s’installa à Rome en 1806 afin de graver les Loges de Raphaël. Son souci de perfection ne lui permit de graver que dix planches, laissant à sa mort son ouvrage inachevé, ouvrage dont il avait vendu les droits pour la somme astronomique de 300.000 francs. Sa célébrité en Italie, en France et dans sa Flandre natale était considérable.De Meulemeester trouva dans les œuvres du Musée du Louvre deux sources de commandes. S’il obtint de la Chalcographie l’interprétation gravée de la Vierge au Coussin vert, il réalisa aussi, pour le compte de l’entreprise de Laurent et Robillard-Péronville (in Le Musée Français), la commande d’une gravure d’interprétation d’une statue antique (Tome IV), représentant une Amazone. L’œuvre que nous présentons, La Vierge d’Andrea Solari, selon la lettre de l’estampe, annonce la grande précision du futur interprète des Loges, mais conserve encore la souplesse et la grâce flamandes du jeune artiste brugeois."En bas au centre : Enregistré le 20 Prairial, an 12, à droite : J. De Meulemeester.Dessous centré : LA VIERGE D’ANDREA SOLARI. // Gravée d’après le tableau du MUSÉE NAPOLEON. // Dédiée au Citn. J.B. Suvée Directeur de l’Ecole des BxArts de France à Rome. Au dessous à gauche : Se vend à la Chalcographie du Musée Napoléon, à droite : Par Son Dévoué Serviteur // Jos : De Meulemeester"