LA JOCONDE

LA JOCONDE

LA JOCONDE

Peintures
Partager
LA JOCONDE
Italie
(1452-1519)
France
(1867-1948)
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Mot(s)-clé(s): 
portrait, mona lisa, joconde, femme, peinture
Technique: 
eau-forte, burin

DIMENSIONS:

Plaque de cuivre : H.
58,2 cm
; L.
39,8 cm
Feuille : H.
76 cm
; L.
56 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
10686
REFERENCE RMN-GP: 
KM010686
PRIX DE VENTE: 
90,00 € TTC
Tirage illimité, ni justifié ni signé, en noir.

Icône moderne, La Joconde, serait le portrait de Monna Lisa Gherardini, mariée en 1495 au patricien florentin Francesco del Giocondo, d'où le nom du tableau le plus célèbre de Léonard de Vinci. Lorsque François 1er appela le peintre italien à sa cour, celui-ci emmena avec lui La Joconde. Emporté par la camarde en l'année 1519, le tableau resta en France et fit partie de la collection du Cabinet du roi. Les qualités esthétiques de ce tableau : le sourire énigmatique, le modelé du visage, le sfumato baignant les lointains ainsi que la vie de l'œuvre (elle fut notamment volée au Louvre), tout cela participe sans doute à une reconnaissance universelle de l'œuvre.Par son œuvre picturale, mais aussi par l'universalité de ses intérêts (architecture, musique, hydraulique, géologie,anatomie, botanique...) et le caractère précurseur de bien de ses intuitions géniales, Léonard est devenu le symbole et le mythe du génie de la Renaissance italienne.Léonard mène une carrière itinérante entre Florence Milan et Rome avant de suivre François 1er à Amboise en 1517. Formé à Florence aux côté d'artistes comme Botticelli, Pérugin, Verrochio est appelé à Milan auprès du Duc Ludovic le More en 1482, où il s'enrichit des influences locales. Son œuvre montre alors un intérêt aigu pour le clair-obscur et la perspective aérienne. Peintre et graveur, André-Charles Coppier nous a laissé nombre de gravures d'interprétation d'après les maîtres. On lui doit aussi un catalogue raisonné de l'œuvre de Rembrandt ainsi que diverses études sur les maîtres du XVe siècle.