FORÊT VIERGE AU BORD DU RIO BONITO AU BRÉSIL

FORÊT VIERGE AU BORD DU RIO BONITO AU BRÉSIL

FORÊT VIERGE AU BORD DU RIO BONITO AU BRÉSIL

Paysages et villes
Partager
FORÊT VIERGE AU BORD DU RIO BONITO AU BRÉSIL
Artiste(s): 
France
(1777-1847)
France
(1775-1835)

ORIGINE ET DATE:

1822
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Mot(s)-clé(s): 
paysage, forêt, bois, brésil, chasse, rio bonito
Technique: 
eau-forte, burin

DIMENSIONS:

Plaque de cuivre : H.
68 cm
; L.
84,3 cm
Feuille : H.
75 cm
; L.
98 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
902
REFERENCE RMN-GP: 
KM000902
PRIX DE VENTE: 
250,00 € TTC
Tirage illimité, ni justifié ni signé, en noir.

D’une forêt primitive qu’il observa sur les bords du Rio Bonito, le comte de Clarac réalisa une grande aquarelle en manière de lavis d’encre brune, première représentation d’après nature de la jungle brésilienne. Ecrivain et archéologue, celui-ci fut un artiste amateur dont peu d'œuvres sont aujourd'hui connues. Il voyagea au Brésil de 1816 à 1818 où il exécuta cette composition, présentée au Salon de 1819 sous le titre Intérieur d'une forêt du Brésil. Il s'agit de la seule œuvre qu'il exposa à un Salon. Elle fut gravée par Claude-François Fortier en 1822, dans le même sens, et on en connaît au moins huit copies, rehaussées d'aquarelle, dues à des artistes allemands. Un autre dessin original, conservé dans un musée berlinois, serait l'original ayant servi à la gravure.