DÉESSE BASTET DE PIANKHI

DÉESSE BASTET DE PIANKHI

DÉESSE BASTET DE PIANKHI

Antiquités égyptiennes
Partager
DÉESSE BASTET DE PIANKHI
Artiste(s): 

ORIGINE ET DATE:

Basse Epoque, vers 740 - 713 avant J.-C.
Egypte
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Mot(s)-clé(s): 
statuette, chat, animaux, bastet, déesse

MATIERE:

Original en pierre schisteuseReproduction Rmn-GP en résine patinée à la main

DIMENSIONS:

Hauteur: 26 cm
Largeur: 7 cm
Profondeur: 9 cm
Dont socle: 
2 cm
x
7 cm
x
9 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
E 3915
REFERENCE RMN-GP: 
RE000038

Debout, la déesse Bastet porte une tête de lion aux yeux incrustés. Chez les Egyptiens anciens, l'observation du cycle annuel du Nil (la crue alternant avec la sécheresse), créa le mythe de la déesse. Ainsi, l'oeil du soleil, fille de Ré, s'était mis en colère et, transformé en lionne, s'était enfui en Nubie. On parvint à l'apaiser : la lionne de feu prit alors le caractère de la déesse-chatte, Bastet, féline et aimable (i-e : c'est la crue fertilisante). Ici elle garde son visage de lionne, les sourcils en accent circonflexe lui conférant un air féroce. Le cartouche gravé au nom de Piankhi, le premier homme d'État soudanais connu, date la statuette de la XXV° dynastie. C'est lui qui créa, en affermissant sa mainmise sur la Haute-Égypte vers 730 avant Jésus-Christ, une dynastie de Pharaons nubiens qui régna un demi-siècle en Egypte.