BUSTE DE MARIE ANTOINETTE, SOUVERAINE DE FRANCE

BUSTE DE MARIE ANTOINETTE, SOUVERAINE DE FRANCE

BUSTE DE MARIE ANTOINETTE, SOUVERAINE DE FRANCE

Art français du Moyen Age à l'époque moderne
Partager
BUSTE DE MARIE ANTOINETTE, SOUVERAINE DE FRANCE
Artiste(s): 
France
(1743 - 1809 )

ORIGINE ET DATE:

1872
Commandé par le prince Alexandre Kourakine 1782 et don en souvenir de Sir Robert
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 

MATIERE:

Original en biscuit en porcelaine de sèvresReproduction Rmn-GP en résine chargée de marbre

DIMENSIONS:

Hauteur: 40,5 cm
Largeur: 24,5 cm
Profondeur: 17 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
OA 10898
REFERENCE RMN-GP: 
RS006205
PRIX DE VENTE: 
1 450 € TTC
 A l'occasion de la réouverture des salles XVIIIème siècle du département des objets d'art du musée du Louvre, l'atelier de moulage de la Réunion des musées nationaux Grand Palais édite une pièce exceptionnelle.
 
La reine Marie-Antoinette est ici représentée dans toute sa gloire, parée de ses plus beaux atours. Un délicat ruban, constellé de pierreries, vient couronner somptueusement la coiffure de la souveraine. La complexité du rendu n'a d'égal que la finesse de la dentelle de son corsage et la richesse des étoffes de son vêtement. Véritable tour de force, le modèle fut exécuté par l'un des plus fameux sculpteurs de la fin du XVIIIe siècle, Louis Simon Boizot. 
 
Ce sculpteur français est parvenu à bâtir sa carrière en gravissant les rudes échelles des distinctions et des postes institutionnels au cours de la tumultueuse période de la fin des années 1770. Artisan de premier ordre, créateur de talent et fils de l'un des artistes de la Manufacture des Gobelins, Boizot remporte le Prix de Rome en 1762 et séjourne cinq ans à l'Académie de France. 
Après avoir été reçu comme membre de l'Académie Royale en 1778, il expose régulièrement au Salon de Paris jusqu'en 1800. Boizot a travaillé essentiellement à la sculpture ornementale et décorative ainsi qu'à la conception de pièces telles que des horloges, des centres de tables et des bronzes d'ornement.
 
Directeur artistique de l'atelier de sculpture de la manufacture de porcelaine de Sèvres dès 1773, il a supervisé la conception de plus de 150 modèles reproduits en biscuit, y compris les bustes officiels de Louis XVI et Marie-Antoinette.