BISON SE LÉCHANT

BISON SE LÉCHANT

BISON SE LÉCHANT

Préhistoire
Partager
BISON SE LÉCHANT
Artiste(s): 

ORIGINE ET DATE:

Paléolithique supérieur, Magdalénien supérieur? Vers 13 000 avant J.-C.
Abri de la Madeleine, Tursac (Dordogne)
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 
Mot(s)-clé(s): 
animaux, bison, statuette

MATIERE:

Original en bois de renneReproduction Rmn-GP en résine patinée à la main

DIMENSIONS:

Hauteur: 9 cm
Largeur: 10,5 cm
Profondeur: 3,5 cm
Dont socle: 
1 cm
x
10,5 cm
x
3,5 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
NR
REFERENCE RMN-GP: 
RF004001
PRIX DE VENTE: 
81,00 € TTC

Trouvée à Tursac en Dordogne, cette sculpture, comme beaucoup d'autres dont la forme générale est commandée par celle du fragment de bois de renne utilisé pour sa confection, appartient à ce qu'on peut appeler la "ronde-bosse aplatie", en ce sens que l'épaisseur de l'objet ne correspond pas à la réalité. Il s'agit probablement d'un fragment de propulseur. Le "bison se léchant" est une des œuvres les plus connues de l'art paléolithique. Le corps de l'animal et ses pattes, dont l'une est brisée, n'ont rien de sensationnel : la forme est correcte, l'attitude bien saisie, mais d'une façon peut-être moins vivante que pour d'autres objets. Par contre, le chef-d'œuvre tient au fait que l'artiste, la matière lui manquant pour sculpter la tête de l'animal, a représenté celle-ci "dans une position rétrospective" ; il a alors traité cette tête en léger champlevé sur le corps de l'animal et avec une telle maîtrise que cette tête de bison peut être considérée comme l'une des plus belles de toute la figuration paléolithique. Une excellente description de l'objet est publiée par Capitan et Peyrony : "La façon dont cette tête est traitée nous étonne ; tout y est, le front bombé garni de crins, le nez busqué recouvert de poils, une corne en relief, l'autre en creux, l'oreille petite, l'œil grand et bien étudié, les muqueuses du nez et de la bouche séparées de la peau par une ligne en pointillés, le fanon et la crinière bien représentés par de longues stries. La langue sortant de la bouche, en creux sur le dos, les pattes bien marquées, l'ensemble modelé d'une façon surprenante".