APHRODITE ACCROUPIE

APHRODITE ACCROUPIE

APHRODITE ACCROUPIE

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Partager
APHRODITE ACCROUPIE
Artiste(s): 

ORIGINE ET DATE:

Epoque Hellénistique, IIIème siècle avant J.-C.
Fouilles aux environs de Beyrouth
LIEU DE CONSERVATION DE L'ORIGINAL: 

MATIERE:

Original en marbreReproduction Rmn-GP en résine patinée à la main

DIMENSIONS:

Hauteur: 33 cm
Largeur: 16 cm
Profondeur: 12 cm
Dont socle: 
7 cm
x
16 cm
x
12 cm
NUMERO D'INVENTAIRE MUSEE: 
Ma 2631
REFERENCE RMN-GP: 
RB002010
PRIX DE VENTE: 
270,00 € TTC

A la mort d'Alexandre, la fragile construction d'un empire grec universel s'effondra et ses lieutenants se partagèrent ce trop vaste empire. Mais un monde nouveau était né : le monde hellénistique. Ce mot a été formé à partir du terme d'helléniste qui désignait, après les conquêtes grecques, les orientaux gagnés par la civilisation hellénique. Le monde hellénique est donc un monde où l'univers grec et l'univers oriental, qui ne s'étaient jamais ignorés, entrèrent en contacts encore plus étroits et même parfois se fondirent. Les anciens centres d'arts déclinèrent au bénéfice des nouvelles capitales : Pergame, Alexandrie, Antioche, Rhodes, etc. Dans ce nouveau milieu, l'art grec se transforma ; abandonnant sa force créatrice, il ne visa plus qu'à la perfection technique et devint un jeu. La sculpture hellénistique reflète particulièrement bien cette nouvelle tendance. Depuis la voie ouverte par l'art du IVe siècle, notamment par l'athénien Praxitèle qui le premier osa représenter des déesses nues, l'art hellénistique produisit à son tour d'innombrables Aphrodites nues. Mais, alors que Praxitèle cherchait à atteindre le beau idéal, l'art hellénistique à la clientèle beaucoup plus vaste se proposa seulement de satisfaire un réalisme et une sensualité raffinée. Néanmoins, la grâce et la fraîcheur de cette Aphrodite accroupie valent la peine d'être soulignées. L'élégance de la pose, l'harmonie des volumes, révèlent un sens de l'équilibre et du rythme indéniablement satisfaisant à l'œil. Parmi les œuvres les plus connues de l'époque hellénistique, il faut citer la Vénus de Milo, la Victoire de Samothrace, le Laocoon, le Taureau Farnèse, le Grand Autel de Pergame.